Pics de pollution & certificats qualité de l'air

Voici un extrait du courrier de Christophe FERRARI Président de Grenoble-Alpes Métropole concernant la pollution atmosphèrique et les certificats de qualité de l'air:

 


 

La pollution de l’air représente un danger quotidien pour notre santé démontré par de nombreuses études scientifiques. Nos modes de chauffage comme de déplacements constituent les principales sources de cette pollution. Conséquences concrètes : des personnes âgées sont parfois contraintes de rester chez elles, des enfants interdits de récréation, des activités sportives annulées, sans compter les impacts avérés en matière de maladies cardio-vasculaires et pulmonaires.

La Métropole, aux côtés du Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise, a engagé un plan d’action pour une métropole respirable afin d’améliorer durablement la qualité de l’air. Ce plan comprend de multiples actions : développement des transports en commun et renouvellement du parc de bus, promotion des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle (covoiturage, vélo, marche à pied...), restriction d’accès au coeur de l’agglomération pour les véhicules de livraison les plus polluants, aides financières au renouvellement des appareils de chauffage individuel au bois non performants ou encore accompagnement à l’évolution des pratiques industrielles et agricoles.

Dans les périodes de pics de pollution, survenant quelques jours par an, des dispositions supplémentaires sont nécessaires pour réguler la situation et vous protéger. Aussi, le SMTC de l’agglomération grenobloise et Grenoble-Alpes Métropole, aux côtés de la préfecture de l’Isère et de la Ville de Grenoble, en lien avec les territoires voisins, ont élaboré un protocole permettant de réagir rapidement et efficacement dans les périodes les plus critiques.

Ce protocole s’appuie sur les « certificats de qualité de l’air » élaborés par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, classant les véhicules en 6 catégories en fonction de leur motorisation et de leur date de première immatriculation permettant notamment de limiter la circulation des véhicules les plus polluants lors des pics de pollution. La démarche pour recevoir son certificat est simple : il suffit de le commander en ligne sur le site www.certificat-air.gouv.fr

Sur présentation de la facture du certificat en agence M Station Mobile (15, boulevard Joseph-Vallier à Grenoble) vous pourrez, en tant qu’habitant de la métropole grenobloise, obtenir 3 tickets « 1 trajet » valables sur le réseau Tag. Cette offre est valable jusqu’au 30 décembre 2016.

Le protocole entrera en vigueur localement en novembre 2016 et pourra donner lieu à verbalisation en période de pic de pollution à partir du 1er janvier 2017. Fondé sur une approche graduée décrite dans le document joint, il permet d’éviter la circulation alternée, touchant l’ensemble des véhicules de manière arbitraire. Il inclut également des modérations de vitesse sur les voies rapides urbaines et des incitations tarifaires à l’usage des transports en commun allant jusqu’à la gratuité.

La mobilisation de chacun est indispensable afin d’améliorer effectivement l’air que nous respirons tous. Nous vous invitons donc à vous équiper dès maintenant de votre certificat.

Dépliant